5 conseils fondamentaux pour réussir son exposé

Après vous avoir donné quelques conseils pour réussir dans les études supérieures, ViveOn revient aujourd’hui dans la thématique scolaire pour, cette fois-ci, vous donner 5 conseils fondamentaux qui vous permettront d’appréhender de la meilleure des manières l’exposé ou les oraux scolaires que vous aurez à soutenir. C’est parti !

exposé oral auditoire

Conseil numéro 1 : s’entraîner plusieurs jours à l’avance

C’est un conseil fondamental : au plus tôt vous vous y prenez, mieux vous vous porterez durant votre oral. Cela vous évitera les pannes sèches et bafouillages le jour J !

Les méthodes d’entraînement sont diverses : seul face à votre miroir, devant vos amis, dans votre chambre… De plus, dans le cadre d’un exposé notamment, il est important que vous notiez sur votre feuille de révision / antisèche les idées importantes et le fil conducteur de votre exposé, et non pas l’intégralité de votre exposé. Pour quelle raison ? Voir le conseil suivant…

Conseil numéro 2 : apprendre à improviser

S’il est nécessaire de s’entraîner à l’oral – surtout pour les plus introvertis et timides d’entre vous – , il est également important que vous appreniez à improviser durant votre exposé. Vous vous demandez probablement ce qui est entendu par “improviser” : improviser, c’est dans un premier temps ne pas rester les yeux rivés sur sa feuille, en lisant simplement son contenu. C’est également savoir garder une certaine spontanéité et flexibilité dans son discours : qu’importe si vous aviez prévu à la base d’exprimer tel ou tel aspect de votre développement plus tard dans votre oral, le tout est de garder à l’esprit le fil conducteur de votre oral, et de transmettre vos idées à votre auditeur / auditoire.

Conseil numéro 3 : regarder votre / vos interlocuteur(s)

Nous parlions dans la partie précédente du fait de rester les yeux rivés sur sa feuille : il est primordial de regarder son ou ses interlocuteurs lorsque vous vous exprimez. On vous a probablement déjà parlé de la méthode du balayage en exposé : alterner votre regard entre votre antisèche et votre audience, d’un côté vers l’autre. Les balayer du regard, donc. Avec conviction et confiance. Oui.

La raison est simple : en regardant votre auditoire, et ce même si vous n’êtes pas sûrs à 100% d’un aspect que vous venez de développer, vous leur transmettez cette idée que vous maîtrisez votre sujet et que vous êtes sûrs de ce que vous dites. C’est une relation de confiance qui se crée alors.

Conseil numéro 4 : utilisez des connecteurs logiques dans votre exposé

Vous l’avez sans doute remarqué, le fil conducteur occupe une grande place dans cet article. Aucun hasard, car c’est la partie la plus importante de votre oral ! Les connecteurs logiques vont être là pour vous aider à tenir votre fil conducteur. “En premier lieu”, “De même”, “De plus”, “Pour finir”… Ils sont de toutes sortes et aident votre auditoire à vous suivre.

Conseil numéro 5 : parler de manière audible

C’est simple : haussez la voix et articulez bien lorsque vous parlez. Ça nécessite peut-être un effort supplémentaire pour certains qui ont des problèmes de diction, mais cet effort fera que vous serez plus compréhensibles, quitte à perdre en fluidité dans votre débit de parole. C’est important !

 

Si vous avez aimé cet article, nous vous invitons à le partager et sur ce, à bientôt sur ViveOn !

Participe à ViveOn !