Le dispositif cinéma 4DX : ce que j’en ai pensé

Inauguré en France le 15 mars 2017, le nouveau dispositif 4DX s’est depuis popularisé dans différents cinémas Gaumont Multiplexe de l’Hexagone. Avec des amis, on a décidé de sauter sur l’occasion et d’aller voir Ready Player One, le dernier blockbuster de science-fiction signé Steven Spielberg, sorti le 28 mars 2018 : ici, sur ViveOn, je vais vous exposer mon ressenti sur ce dispositif. C’est parti !

4dx ready player one spielberg

Pourquoi avoir choisi ce film ?

Pour nous, c’était d’une évidence folle : si nous voulions profiter du dispositif, il nous fallait choisir entre Ready Player One… et Taxi 5. N’étant pas emballé par le synopsis de Taxi 5 et compte tenu du fait qu’un membre de notre groupe l’aie déjà vu, c’est ainsi que nous nous sommes lancés dans le dernier Spielberg. Il faut dire que tous les ingrédients y sont, à première vue : science-fiction, courses, aventure… Les sensations fortes devaient – à priori – être au rendez-vous.

Mes impressions et observations

En entrant dans la salle de cinéma, on remarque que les sièges – 128, très exactement – diffèrent de ceux des salles de cinéma habituelles : noirs, ils portent une inscription “4DX” et leur design rappelant celui des chaises “gaming” sautera aux yeux des férus de jeux-vidéo. Outre les repose-pieds sous les sièges, on remarque également la présence d’holsters sur les accoudoirs, qui servent à déposer votre bouteille d’eau ou de boisson (et donc à éviter de tâcher bêtement votre beau jean) : le confort est total, et tout est pensé pour que vous passiez un bon moment.

Au niveau des effets, outre la 3D présente au travers des lunettes 3D, l’on retrouve 5 effets notables :

  • le vent, qui va se traduire par une brise de vent qui vous décoiffe ;
  • des gouttelettes d’eau qui pourront vous être projetées (rien de dérangeant, un bouton ON/OFF sur l’accoudoir permet toutefois de désactiver cet effet) ;
  • des flocons de neige, en cas de scène enneigée ;
  • des odeurs diffusées dans la salle selon les scènes du film ;
  • des secousses sur votre siège, en cas d’actions telles que des explosions, des dérapages…

Pour ma part, le résultat final est réussi : il n’y a eu aucun problème de synchronisation, et les différents effets tels que les secousses favorisent grandement l’immersion dans le film. Toutefois, je le déconseillerais aux personnes ayant des problèmes physiques comme des troubles épileptiques ou des problèmes de dos. Il existe d’ailleurs un règlement de sécurité à ce sujet, que je vous invite à lire !

Quel prix pour profiter du dispositif 4DX ?

Pour ma part, j’ai payé la modique somme de 17 euros 50 (tarif étudiant + paire de lunettes 3D) : nous vous invitons cependant à vous renseigner auprès de votre cinéma pour plus d’informations.

En espérant vous avoir renseigné sur ce dispositif moderne et innovant, et à bientôt sur ViveOn…

(…si vous êtes plus branché musique et marche à pied, nous avons écrit un article qui concilie les deux.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *