Les Dangers de la procrastination sur notre vie

Remettre au lendemain ce que nous devrions faire aujourd’hui, telle est la définition de la procrastination. Qui ne s’est jamais perdu sur YouTube au lieu de faire un devoir, d’écrire un rapport – ou même un article – ? Qui se veut productif à toute heure de la journée ? Personne. Voici les dangers de la procrastination sur notre vie.

 

Comprendre la procrastination

 

Tim Urban est le créateur du blog Wait But Why où il rédige des articles en tout genre. En février 2016, Tim est invité à réaliser un TED Talks sur la procrastination. Voici la vidéo :

[ted id=2458 lang=fr]

 

Si vous programmez de regarder cette vidéo un autre jour – comme tout bon procrastinateur – voici un résumé.

Notre cerveau serait composé de plusieurs personnages : le Personnage aux Décisions Rationnelles et le Singe de Gratification Instantanée.

procrastination
crédit photo : Tim Urban

Le problème viendrait alors de ce petit singe qui, lors de l’exécution d’une tâche difficile mais nécessaire, interviendrait en prenant le contrôle. A ce moment, c’est une activité simple et amusante qui est suggérée et qui, malheureusement, prend place. Comme le dit Tim, cela peut être d’aller sur Google Earth, zoomer à un point à 50 mètres au-dessus du sol en Inde et remonter jusqu’au nord de ce même pays afin de mieux le connaître puis de passer des heures sur Wikipédia ou même YouTube. Mais voilà, une fois la date limite trop proche, un certain Monstre de la Panique surgit et fait peur au petit singe qui s’en va. Le Personnage aux Décisions Rationnelles prend alors à nouveau les commandes et nous permet d’être productif voire hyper-productif – si la date limite est trop proche -. Il y a donc comme une espèce d’ange-gardien nous permettant de toujours garder le contrôle et d’avancer. Génial, me direz-vous, on peut ne rien faire et attendre ce “Monstre” !

 

Les dangers de la procrastination sur notre vie

dangers de la procrastination

Même si au premier abord la description faite par Tim paraît assez fantastique et non-néfaste, il reste prudent et fait part de nombreux messages qui lui ont été adressés. En effet, des centaines de personnes se sont plaintes de ce petit singe auprès de lui en dénonçant tout le mal qu’il leur fait au quotidien. Le créateur de Wait But Why se rend alors à l’évidence, il existe deux types de procrastination :

  • La procrastination avec date limite
  • La procrastination sans date limite

Effectivement, le premier type trouve souvent une solution, il n’y a alors pas de soucis, le travail est fait. Cependant, le second type n’a pas de date limite à respecter et par conséquent pas de Monstre de la Panique qui apparaît. Là, il y a un réel problème et cela intervient dans de nombreux cas. Si vous êtes entrepreneur, il va être difficile pour vous de faire ce qu’il faut pour vous lancer; si vous êtes dans une relation amoureuse qui ne vous plaît pas, il va vous être compliqué de vous en débarrasser; si vous avez des rêves, il va être impossible pour vous de commencer à les suivre… Dans ces cas là, la procrastination est nuisible et peut, à long terme, entraîner des dépressions.

 

D’ailleurs, pourquoi êtes-vous sur cet article ? Vous n’avez pas du travail à finir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *